Social media week : Nouvelles pratiques d’écoute de la musique sur le web

Le 19 Février dernier, la social media week a donné la parole aux acteurs de la musique et du web avec une conférence sur les nouvelles pratiques d ‘écoute sociale. Quelles nouveautés propose l’industrie du disque aux consommateurs 2.0 ?

L’amateur de musique et de web social que je suis ne pouvait pas manquer la conférence de la social media week intitulée : « Musique, web et nouvelles pratiques d’écoute sociale ». Autour de William Réjault, journaliste musical et modérateur de la conférence, plusieurs acteurs de l’industrie étaient réunis pour discuter des nouveaux modes de consommation de la musique et des pratiques pour s’y adapter. De gros changements ont eu lieu ces 10 dernières années au niveau de la consommation de la musique. L’avènement du streaming, audio comme vidéo, a changé bien des choses au niveau des comportements. En effet, 50% de la musique est aujourd’hui consommée via youtube et des services comme Spotify évoluent sans cesse vers la recommandation sociale (partage des écoutes sur les réseaux sociaux). Du coup, les artistes ont du s’adapter : afin de séduire, ils doivent créer un véritable univers visuel et ce, en amont d’une éventuelle signature en maison de disque ou label indépendant. D’après Guenael Geay, directeur marketing international chez Polydor, on demande désormais aux artistes qui démarchent les majors si ils ont déjà de la matière vidéo (clip ou concert enregistré).

smw music

Les acteurs de la musiques discutent des nouveautés en écoute sociale

Cette adaptation s’étend à la communication sur les réseaux sociaux : les maisons de disques poussent de plus en plus les artistes à s’occuper eux-mêmes de leurs pages facebook et twitter, afin qu’un vrai lien s’établisse entre l’artiste et sa communauté de fans. D’ailleurs, bon nombre d’entre eux alimentent leurs pages en exclusivités (photos en studios par exemple) et ce même dans les périodes creuses. Mais attention : une présente trop forte d’un artiste sur les réseaux sociaux peut générer un risque de lassitude, tant pour le public que pour l’artiste. Pour mieux accompagner la communication web des artistes, certaines sociétés comme Noomiz (une plate-forme indépendante entre artistes, public et professionnels de la musique ) utilisent des stratégies social marketing. Antoine El Iman, co-fondateur du dispositif, a expliqué à la conférence que le social marketing permet de créer de la valeur ajoutée à la relation entre un artiste et sa communauté avec des expériences innovantes. Il a notamment cité en exemple une opération de gaming pour le rappeur La Fouine, qui consistait à offrir des « cartes virtuelles » à ses fans sur Facebook. Les cartes en question permettaient aux fans d’avoir accès à des exclusivités (chanson inédite, vidéo en avant-première, etc.).

Evergig

Evergig crée des vidéos de concerts avec les fans

En plus des techniques web marketing, de nouveaux concepts permettant de prolonger l’expérience musicale continuent de se développer, comme Evergig. Personnellement, j’ai trouvé le fonctionnement de ce site absolument génial. Il permet à des fans présents à des concerts (dont le site est partenaire) d’envoyer leurs vidéos du show. Ensuite, la société fait un mix avec les images envoyées et le master sonore haute qualité du concert. Ce qui permet d’avoir une vidéo multi-angles du concert . Guillaume Jouannet, le co-fondateur d’Evergig, a expliqué que cette idée est venu du fait que 42% des personnes assistant à des concerts se servent de leurs smartphones pour prendre photos et vidéos. L’intérêt est de créer une œuvre collaborative et de renforcer le lien entre l’artiste en question et le public. A terme, des artistes pourront être suivis pendant leur tournée. Le groupe TYP (The Young Professionals), qui a utilisé le site et qui a fait une brève apparition pendant la conférence via skype, semble très emballé par cette perspective. Il s’agit là d’un bon moyen de faire du buzz sur les performances scéniques d’un artiste ou groupe. Cette conférence a ainsi montré que l’industrie du disque ne cesse de mettre en place de véritables expériences sociales pour les consommateurs de musique.

Pour voir ou revoir cette événement, direction le live stream de la conférence Musique, web et nouvelles pratiques d’écoute sociale.

Publicités