Vine vs Instagram : la guerre des applications vidéo fait rage !

Depuis 2 semaines, les applications Vine et Instagram s’affrontent avec rage. La cause ? L’arrivée d’une fonction vidéo sur Instagram, qui change considérablement la donne dans l’univers du social media.

Si vous suivez avec attention l’actualité social media et web 2.0, vous avez surement remarqué que 2 mots revenaient régulièrement ces derniers temps : Vine et Instagram. Tout a commencé il y’a environ 3 semaines, quand les réseaux sociaux se sont comme d’habitude enflammés avec l’info du jour : Vine est passé devant Instagram. Cette application permettant de réaliser des vidéos de quelques secondes avec un smartphone prenait l’ascendant sur le service de partage de photos. Mais le 21 Juin dernier, la vidéo a été integré à Instagram. Et le succès fut immédiat : en 24 heures, plus de 5 millions de vidéos ont été uploadés via la plateforme. De nombreuses célébrités telles que Justin Bieber ou encore Jimmy Fallon ont commencé à utiliser l’option vidéo dès sa sortie et plusieurs marques (Cisco, Burberry, Gap, etc.) en ont fait de même. Et les conséquences ont été immédiates : d’après le site Marketingland, Vine a vu son trafic chuter de 70% ces 10 derniers jours.

Vine s'effrondre suite à l'arrivée de la vidéo sur Instagram

Vine a chuté suite à l’arrivée de la vidéo sur Instagram

Il faut dire que la vidéo version Instagram présente des avantages non négligeables : la durée des vidéos peut aller jusqu’à 15 secondes et 13 filtres sont proposés. Mais cet engouement certain ne signifie pas (encore) la mort de Vine, comme cela a été dit à maintes reprises sur les médias sociaux. Tout d’abord, l’utilisation massive de la vidéo Instagram est en grande partie due à la nouveauté. L’appréciation des utilisateurs et la capacité à proposer des nouveautés et mises à jour intéressantes seront des facteurs clés du succès à long terme de l’application. Chez Vine, plusieurs changements sont apparues récemment, notamment au niveau des fonctions sociales (les boutons de partages sont désormais situés au bas de la vidéo).  Une chose est sure, cette guerre, qui est en faite un affrontement entre Facebook (détenteur d’Instagram) et Twitter (détenteur de Vine), ne fait que commencer. Personnellement, je trouve que « l’instavideo » est plus facile à utiliser. Et une vidéo de 15 secondes est toujours plus parlante qu’une vidéo qui en fait 6 (même pour du simple teasing). Mais la victoire de l’innovation revient à Vine, qui fait office de pionnier sur ce marché. A vous désormais de faire votre choix.